Comment reconnaître du CBD ?

5/5 - (1 vote)

Les consommateurs se posent plusieurs questions sur le CBD, et notamment sur sa légalité. En France, la loi a été perplexe sur l’autorisation de la production, vente, et transformation du cannabidiol. Actuellement, les produits dérivés comme les fleurs de CBD, les moonrocks ou le hash CBD sont provisoirement autorisés.

C’était à la fin de 2021 que la loi sur le CBD a été révisée avec des mesures plus souples sur l’exploitation de la filière. Malgré cette révision, détenir et consommer le produit soulève toujours quelques questionnements. La pureté et la qualité du produit constituent les principales interrogations.

Reconnaitre du CBD

Alors, comment reconnaitre du CBD ? Où trouver des dérivés légaux de CBD ?

Qu'est-ce que le CBD ?

Le CBD est communément appelé cannabis légal. En réalité, il s’agit d’une molécule du chanvre industriel. C’est un cannabinoïde non psychoactif contrairement au THC. Effectivement, le CBD ou cannabidiol ne perturbe pas le système nerveux ce qui n’est pas le cas du thc.

Le chanvre industriel est planté et entretenu de sorte à ne développer que les cannabinoïdes sans effets psychotropes. Des racines aux fleurs, la plante est contrôlée. Certains producteurs visent même à n’avoir que la molécule autorisée dans leurs plants de chanvre.

La vulgarisation du terme CBD a fait en sorte qu’aujourd’hui on dénomme par cette abréviation tous les produits contenant du cannabidiol. Le terme est utilisé pour désigner de la résine de CBD, l’huile CBD, la fleur, les graines de CBD, la tisane, le CBD pour animaux etc.

Quels sont les effets du CBD ?

Le cannabis légal a été développé et exploité pour favoriser une industrie textile peu polluante. Les fibres de cette plante sont en effet plébiscitées dans le domaine. Ensuite, la filière s’est développée pour toucher d’autres domaines, dont celui de la santé.

Le cannabidiol aurait intéressé les scientifiques en raison de ses possibles effets thérapeutiques. Dès lors, quelques tests en laboratoire ont été menés pour attester ses réels effets. Les études sont encore à un stade relativement embryonnaire actuellement.

Néanmoins, certains sujets ont démontré des améliorations sur leur état de santé. Attention, quel que soit l’effet de cette molécule, la loi Française est très à cheval sur le contrôle des dérivés du cannabis sans distinction.

Il faut consulter son médecin pour une consommation propre et sans risques sanitaires.

Des effets sur le corps

Plusieurs études ont été menées sur les effets du CBD sur le corps humain. Sachant que le cannabidiol n’est pas un psychotrope, il a été utilisé sur quelques patients cancéreux, diabétiques, et sur des personnes souffrant d’arthrose. Plusieurs profils ont fait l’objet de l’étude.

L’administration du cannabidiol aux patients concernés aurait eu des effets antalgiques. Sur d’autres patients, le CBD aurait contribué à la stabilisation de l’insuline.

Des études parallèles seraient aussi menées sur les patients souffrant de maladie générative du cerveau comme l’Alzheimer et le Parkinson. Les résultats à ce niveau sont encore à vérifier avec le temps.

Des effets contre l’anxiété

Les états d’anxiété et de stress font partie des maux qui occupent les chercheurs modernes sur les troubles d’ordre « psychologique ». Ces scientifiques ont eux aussi voulu exploiter le cannabidiol pour apporter de nouveaux éléments à leurs études. Sachant que le CBD possède un effet sédatif, les chercheurs se sont penchés sur la possibilité d’exploiter ceci pour traiter les troubles anxieux.

Les études seraient sur une voie à tendance positive. Quoi qu’il en soit, les médecins mettent en garde les consommateurs sur les cannabidiols contenant la trace légale de 0.3 % de THC. Il s’avère que le THC crée et favorise les troubles anxieux ; d’où l’importance de s’enquérir de la qualité d’un produit CBD.

Des effets contre l’anxiété

Comment reconnaitre le CBD ?

Les lois sur la consommation du CBD sont strictes. Même si vous êtes à l’âge légal pour consommer le cannabidiol, vous ne devez pas dépasser le seuil de THC autorisé. Il est même recommandé de ne consommer que du CBD sans THC.

Malgré toutes les précautions prises pour favoriser la santé et l’ordre public, les fuites ne sont pas rares. Les consommateurs de CBD sont tenus de faire la distinction entre les vrais CBD et les produits contenant majoritairement du THC.

Le fait est que nous avons là deux types de produits issus d’une même plante : le cannabis. Même si les producteurs calibrent la concentration des cannabinoïdes dans la production de CBD, les similarités physiques entre les produits prêtent à confusion.

Quelques signes permettent quoi qu’il en soit de distinguer les dérivés du THC à ceux du CBD. Le consommateur devrait prêter attention à ces signes pour éviter de sombrer dans l’addiction propre aux dérivés du THC. Alors, quels sont ces indicateurs ?

L’aspect visuel

Il est difficile de distinguer au visu les dérivés du cannabis contenant du CBD et ceux contenant du THC. En prêtant bien attention aux produits cependant, on peut voir quelques différences entre les deux.

Au visuel, on ne peut faire de distinction que sur les résines. En mettant côte à côte un bloc de résine de CBD et de la résine de THC, on remarquera que le CBD miroite une couleur nacrée. La résine de chanvre classique par contre reflète un aspect brillant.

L’odorat

Au niveau de l’odeur, il est relativement difficile de distinguer le cannabis classique au cannabis légal. Quoi qu’il en soit, le cannabis classique émet toujours une odeur plus forte. Cette odeur particulière du chanvre à THC est due au fait que la plante est encore chargée en principes actifs.

Le cannabidiol est un produit raffiné, et son odeur est par conséquent moins forte. Cette distinction est notamment perçue au niveau des feuilles et fleurs de CBD comparées au cannabis classique.

La texture

Il serait également possible de distinguer CBD et THC en tenant compte de la texture du produit. C’est surtout ce qui se fait avec la résine des deux dérivés du chanvre légal.

Alors, au niveau de la texture, le chanvre classique serait plus collant au touché. La résine de CBD par contre aurait une texture grasse et savonneuse ; elle est peu collante.

Il est également bon de savoir que le moins le produit est collant le plus il contient du CBD.

Le test salivaire pour détecter le cannabidiol

Pour mieux contrôler la filière du cannabis légal et illégal, les autorités compétentes ont développé différents moyens de dépistage. Les traces de cannabinoïdes ingérés se détectent par exemple par test sanguin, test urinaire ou test salivaire.

Le plus courant à ce jour est de tester les suspects par leur salive. La police de contrôle dans le domaine a le droit d’effectuer un test salivaire sur les suspects agissant contrairement à la loi dans les lieux publics.

Le test salivaire pour détecter le cannabidiol

Qu’en est-il à ce jour du test instantané ?

Jusqu’à maintenant, on ne teste massivement le CBD qu’après ingestion de la substance. Même s’il est possible d’effectuer chez soi le test, ce n’est pas l’idéal pour connaitre les réelles propriétés du produit que l’on a acheté.

La bonne nouvelle est qu’une entreprise suisse allemande a développé le fameux test instantané pour détecter le CBD. Ce test consiste à mettre le produit à tester dans un sac en plastique avec les billes de dépistage.

Si les billes arborent une coloration bleue, le produit testé est un dérivé du cannabis classique. Une coloration rouge atteste la qualité CBD du produit. On espère pouvoir prétendre à ce test d’une manière plus étendue pour les années qui viennent.

Comment éviter de se tromper à l’achat ?

Vous consommez du CBD malgré la difficulté de distinguer les vrais dérivés du chanvre légal à ceux du chanvre classique. Restez précautionneux pour éviter les accrochages avec les autorités, et surtout pour préserver votre santé. Voici quelques précautions que vous pouvez prendre afin d’éviter de vous tromper dans son achat :

  • Appliquez déjà les tests superficiels possibles en tenant compte des critères de reconnaissance du CBD mentionnés ci-haut.
  • Achetez uniquement vos CBD dans des boutiques agréées que ce soit en ligne ou non.
  • Vous pouvez aussi faire votre achat en pharmacie pour vous mettre à l’abri des contrefaçons.
  • N’hésitez pas à consulter nos sélections de produits CBD et notre classement pour découvrir le meilleur site CBD.
Comment éviter de se tromper à l’achat ​

Quel cannabidiol choisir pour éviter de se tromper ?

Les consommateurs choisissent leur dérivé du CBD en considérant leur préférence de consommation. Néanmoins, pour plus de prudence, il est préférable de choisir son produit en priorisant notamment ceux que l’on peut difficilement confondre avec des produits contenant du THC.

Alors, priorisez les résines aux autres dérivés. Les résines de CBD sont nacrées et non brillantes comme les résines de THC. Aussi, elles ont une texture relativement savonneuse. Retenez également ceci : la confirmation la plus évidente de la pureté d’une résine de CBD est sa couleur. Le plus vert le produit est, le plus pur il est.

Pourquoi le contrôle est-il rigoureux ?

La loi française sur le CBD a été floue pendant un moment. Les autorités soumettent en effet la consommation du CBD à un contrôle rigoureux afin de limiter l’engouement des consommateurs aux produits potentiellement stupéfiants. En raison de la « rigidité » de la loi sur la consommation du CBD, le consommateur doit toujours s’armer de vigilance à l’achat de son CBD.

En bref, reconnaitre le CBD par des tests superficiels est possible bien que non fiable à 100 %. Les consommateurs déplorent d’ailleurs l’impossibilité de tester le produit à l’avance au niveau public. Le moyen le plus sûr d’obtenir du CBD légal reste de ce fait l’achat en boutique autorisée ou en pharmacie.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.