CBD & douleurs neuropathiques – Nos explications

5/5 - (1 vote)

Les douleurs neuropathiques touchent une partie importante de la population française. Or, lorsque la douleur perdure, elle peut avoir une influence considérable sur la qualité de vie des patients. Selon des études, le CBD, l’un des principaux constituants de la plante Cannabis Sativa, peut contribuer à soulager les douleurs neuropathiques.

Depuis la légalisation de cette substance en France, de nombreuses personnes souffrant de douleurs se sont tournées vers elle pour être soulagées. De ce fait, il n’est pas rare de croiser sur les meilleurs sites de CBD des produits CBD de toute sorte. Cependant, comment le cannabidiol parvient-il à gérer la douleur ? Nous aborderons les détails dans les paragraphes suivants.

Huile de CBD

Qu’est-ce qu’une douleur neuropathique ?

La douleur neuropathique, également appelée douleur nerveuse, est une des formes les plus graves de douleur chronique, parfois décrite comme piquante ou brûlante. Il s’agit d’une douleur causée par des nerfs endommagés, également appelés neuropathie périphérique, ou par un dysfonctionnement du système nerveux. Malgré le fait que la douleur neuropathique peut se révéler invalidante, il existe des médicaments pour la traiter, et ceux-ci agissent en altérant la façon dont le cerveau perçoit la douleur.

Que peuvent être ses causes ?

Le fait de connaître les différentes causes de la douleur neuropathique peut vous permettre de trouver de meilleurs traitements et des solutions pour éviter que la douleur ne s’aggrave progressivement. Les origines les plus fréquentes peuvent être classées en quatre catégories : maladie, blessure, infection et perte d’un membre.

Maladie

Le diabète est à l’origine de 30 % de tous les cas de neuropathie. Le diabète chronique peut avoir un impact sur le mode de fonctionnement de vos nerfs. Les patients diabétiques ressentent en général une perte de sensibilité et un engourdissement, ainsi que des douleurs, des brûlures et des picotements dans les membres et les doigts.

La consommation excessive d’alcool pendant une longue période peut entraîner diverses conséquences, notamment des douleurs neuropathiques chroniques. Les lésions du système nerveux causées par une ingestion chronique d’alcool peuvent avoir des répercussions néfastes à long terme.

La névralgie du trijumeau est également une affection douloureuse caractérisée par une douleur neuropathique intense d’un côté du visage. C’est l’un des aspects de douleur neuropathique les plus courants et il peut survenir sans raison connue.

Le traitement du cancer, enfin, est susceptible de provoquer des douleurs neuropathiques. La chimiothérapie et la radiothérapie risquent d’avoir un effet négatif sur le système nerveux, ce qui entraîne des signalisations de douleur inhabituelles.

Blessure

Les lésions des tissus, des muscles ou des articulations sont une cause relativement rare de douleur neuropathique. En outre, les blessures au dos, aux hanches et aux jambes risquent d’entraîner des dommages à long terme aux nerfs.  Même si la blessure est susceptible de guérir, les séquelles sur le système nerveux ne le sont pas. Par conséquent, vous pouvez éprouver des douleurs chroniques pendant de nombreuses années après l’événement.

Infection

Les infections entraînent des douleurs neuropathiques uniquement dans un faible pourcentage de cas.

Par exemple, le zona qui est une maladie due à la réactivation du virus de la varicelle, peut engendrer des douleurs neuropathiques pendant plusieurs semaines au niveau d’un nerf. La névralgie post-zostérienne constitue une complication fréquente du zona caractérisée par une douleur neuropathique persistante.

Une contamination par la syphilis peut aussi parfois provoquer une douleur brûlante et perçante difficile à décrire. Les personnes porteuses du VIH peuvent aussi éprouver des douleurs inexpliquées.

Perte d'un membre

Si une partie du corps, comme la jambe ou le bras, est amputée à la suite d’une maladie ou d’une blessure, une forme de douleur neuropathique, appelée syndrome du membre fantôme, peut survenir. En effet, votre cerveau continue de croire qu’il reçoit des signaux de douleur provenant de la zone du membre retiré. Cependant, ce qui se passe en réalité, c’est que les nerfs proches de l’amputation sont endommagés et envoient des messages incorrects à votre cerveau.

Douleurs partie du corps et CBD

Comment se présentent ses symptômes ?

La douleur est une pathologie très complexe, et chaque individu est affecté de manière différente. Parmi les symptômes de la douleur neuropathique figurent une douleur brûlante, une sensation de picotement, des engourdissements, ou des démangeaisons. Les sujets peuvent se montrer hésitants à bouger la zone douloureuse de leur corps, ce qui engendre une ankylose articulaire, une atrophie musculaire, une perte osseuse et une restriction des mouvements.

De manière générale, la douleur neuropathique a plusieurs répercussions physiques et psychologiques, et les victimes peuvent ressentir de la fatigue, de l’anxiété, des sautes d’humeur et de la dépression. Puisque la douleur est imperceptible, il est difficile pour les personnes concernées d’expliquer aux autres ce qu’elles ressentent, et il est également compliqué pour les autres de comprendre comment cela peut influencer la vie quotidienne.

Qu’est-ce que le CBD ?

Malgré le fait qu’il soit souvent contesté de nos jours, le chanvre est l’une des plus anciennes plantes à avoir été cultivées par l’Homme. Son exploitation a traversé les siècles, tant pour la fabrication de textiles que pour ses usages médicaux. Pourtant la composition et la définition du CBD ont longtemps demeuré un mystère. Le THC et le CBD sont les deux cannabinoïdes qui ont directement suscité le plus de recherches.

En effet, CBD est l’abréviation de cannabidiol, une molécule présente dans les feuilles de cannabis et appartenant à la famille des cannabinoïdes. Il est important de ne pas le confondre avec le THC, l’autre molécule trouvée dans le chanvre et qui provoque des effets psychoactifs, alors que le CBD n’a aucun effet sur l’état d’esprit du patient ou sa perception de la réalité.

Plante de chanvre CBD

Pourquoi prendre du CBD contre les douleurs neuropathiques ?

Tandis que les douleurs inflammatoires chroniques répondent bien aux traitements anti-inflammatoires, les douleurs neuropathiques sont plus difficiles à gérer. Les opioïdes, les anesthésiques puissants et les antidépresseurs sont généralement utilisés, avec des effets secondaires bien connus tels que les vertiges, la somnolence, les problèmes de coordination, d’articulation et de vision, les pertes de mémoire et le phénomène d’accoutumance. Contrairement aux idées reçues, le CBD n’a pas ou très peu d’effets secondaires et ne crée pas de dépendance. Par conséquent, des doses plus fortes ne sont pas requises pour maintenir son efficacité.

Comment le CBD agit-il sur l’inflammation ?

Nous vous fournirons des informations détaillées sur la façon dont le CBD agit pour soulager la douleur, afin que vous puissiez ensuite prendre une décision éclairée.

Transmission de la douleur réduite

Le CBD est réputé pour sa capacité à agir sur le système endocannabinoïde du corps humain, qui est impliqué dans la régulation de la douleur. Cette substance active du cannabis se lie aux récepteurs liés à l’inflammation et à la perception de la douleur, bloquant les voies de transmission de la souffrance. Comme moins de signaux de douleur atteignent le cerveau, l’intensité de la douleur ressentie est réduite.

Protection des tissus nerveux contre les abrasions

Le cannabidiol peut contribuer à réduire le recours aux lésions nerveuses en agissant comme un protecteur des nerfs. Plusieurs études ont été menées dans ce sens, et les effets du CBD sur les lésions nerveuses ont été démontrés. Le CBD, un anti-inflammatoire naturel, peut favoriser la réduction des dommages nerveux et, par conséquent, des douleurs neuropathiques.

Soutient la microglie dans la moelle épinière

Le CBD aurait un effet anti-inflammatoire sur l’activité des cellules du cerveau et de la moelle épinière connues sous le nom de microglie. Cette population cellulaire est connue pour se rassembler dans le cas d’un syndrome douloureux neuropathique. Par conséquent, en agissant sur les microglies, le CBD cannabidiol peut limiter leur prolifération et prévenir l’aggravation des douleurs neuropathiques.

Quelles sont les formes de CBD contre les douleurs neuropathiques ?

Vous pouvez retrouver le CBD sous différentes formes. Vous avez la possibilité de choisir celle qui correspond le mieux à vos besoins.

Huile

Si vous voulez une action rapide, prenez la meilleure huile de CBD à spectre complet par voie sublinguale. En effet, elle est connue pour ses propriétés analgésiques et anti-inflammatoires. Elle est recommandée pour les douleurs du corps causées par des troubles neurologiques tels que la fibromyalgie ou les douleurs cancéreuses. Préférez les huiles haut de gamme comme les huiles CBD pressées à froid, les huiles à spectre large ou complet aux huiles CBD pas chères.

Pour cela, placez quelques gouttes d’huile sous votre langue, au dosage qui vous convient. En réalité, quand vous prenez du CBD, il parcourt votre organisme jusqu’à atteindre les récepteurs endocannabinoïdes, par lesquels il peut ensuite se rendre au niveau des neurones et de leurs neurotransmetteurs, voilà donc comment l’huile de CBD agit sur le cerveau

Infusion

La prise du thé au CBD est très simple Il suffit de faire tremper les feuilles dans de l’eau à 90°C pendant 5 à 7 minutes. Pour une coupe d’eau, prenez environ une cuillère à café de feuilles sèches. Si vous optez pour une tisane CBD liposoluble, vous pouvez également ajouter une matière grasse pour aider votre organisme à absorber le CBD, comme du lait de coco, du beurre ou du lait fermenté.

Les résultats des infusions de CBD peuvent prendre jusqu’à 30 minutes pour se manifester. Les effets apaisants peuvent durer jusqu’à 7 heures après cela. Cependant, ces durées varient d’une personne à l’autre et dépendent également de la de la quantité de thé consommée.  En outre, le CBD ingéré sous forme d’infusion interfère directement avec notre système endocannabinoïde, ce qui permet de renforcer le système immunitaire et de réduire considérablement les inflammations.

Crème

Les articles à base de CBD appliqués par voie topique, comme les crèmes, les lotions, les baumes au CBD et les pommades, peuvent aider à soulager les douleurs neuropathiques. Ceux-ci sont composés de plusieurs ingrédients actifs, dont le cannabidiol, qui est connu pour ses propriétés bénéfiques pour la peau. Il faut simplement en étaler sur la zone enflée et la faire pénétrer en massant.

Quels sont les critères pour acheter du CBD anti-douleur ?

Si vous cherchez du CBD anti-douleur, il faut tenir compte d’un certain nombre de facteurs pour choisir le meilleur produit. Que vous souhaitiez vous adresser à un détaillant en ligne ou à un magasin physique, les critères de sélection sont les mêmes.

Provenance du chanvre

Privilégiez les articles issus de chanvre bio si vous cherchez à privilégier la qualité. Vous éviterez ainsi les engrais synthétiques et autres substances chimiques utilisés dans l’agriculture, et dont les dangers pour la santé humaine ne sont plus à démontrer. Il y a plusieurs raisons de surveiller la provenance du chanvre utilisé pour la fabrication des articles CBD.

Lorsque le sol est riche en nutriments, les plantes qui y poussent sont excellentes. C’est encore mieux si les zones de culture se trouvent dans un environnement rural, car l’air frais encourage les plantes à pousser dans leur état naturel. Par conséquent, il est préférable de choisir des produits issus de cultures locales, que ce soit en France ou en Europe.

Le procédé d’extraction utilisé

Il existe plusieurs techniques pour extraire le CBD de la plante de cannabis en utilisant notamment de l’éthanol ou du CO2, certaines offrant un produit plus pur que d’autres. Prenez donc le temps de bien vous renseigner. L’extraction au CO2 du CBD est sans conteste la méthode la plus efficace, la plus fiable et la plus qualitative pour obtenir les meilleures huiles de CBD.

Cette méthode fait appel au dioxyde de carbone (CO2), qui est mis sous pression à l’état liquide et gazeux, et est utilisé pour séparer en toute sécurité les cannabinoïdes et les terpènes des plantes de cannabis. Ce processus d’extraction est assez couteux, ce qui se reflète dans le prix des articles, mais le caractère de ces derniers est bien meilleur également.

Accréditations des laboratoires d’analyse

Plusieurs entreprises qui vendent du CBD font passer leurs articles par des laboratoires indépendants qui testent les produits finis à base de CBD. C’est presque une nécessité de nos jours, non seulement pour assurer l’état de l’article, mais aussi pour rassurer les consommateurs sur le contenu du produit fini et pour respecter la loi. Vous pouvez demander à votre vendeur de vous procurer les résultats du laboratoire pour l’article que vous voulez consommer. En général, ces documents indiquent la teneur en CBD, la présence ou non d’autres cannabinoïdes et d’autres informations scientifiquement pertinentes.

critères pour acheter du CBD anti-douleur: Accréditations des laboratoires d’analyse

Le spectre

Si vous voulez identifier des articles CBD de caractère, le spectre est un facteur important à prendre en compte. Les produits à base de CBD sont divisés en trois types de spectres, que vous devriez examiner avant de faire un achat :

  • Le spectre isolé qui ne contient que quelques molécules de CBD, avec des effets sur l’organisme minimes.
  • Le spectre large qui est le plus recommandé car il apporte des bénéfices supplémentaires. Les huiles fabriquées avec ce spectre comportent du CBD ainsi que des molécules non psychoactives comme le CBG, le CBN et autres.
  • Le spectre complet dans lequel se trouve le THC. Pour éviter de ressentir un high il est conseillé de vérifier la quantité de THC avant d’acheter car le dosage légal est de 0,2 %.

Les prix

De toute évidence, le prix d’un article au CBD est déterminé par divers facteurs, notamment la réputation de la marque, la procédure d’extraction du CBD des plantes de cannabis, la situation du champ de chanvre, le laboratoire qui effectue les tests, la teneur en CBD et d’autres facteurs propres au vendeur. D’autre part, sur le marché, les prix sont assez uniformes. Si vous voyez un prix nettement inférieur aux autres, vérifiez si l’article répond à une exigence de qualité spécifique.

Comment choisir le bon dosage ?

Tout dépend du produit consommé. Les gélules ou les chewing-gums, par exemple, mentionnent clairement la quantité de CBD contenue dans chaque dose. C’est encore plus difficile avec le CBD sous forme d’e-liquide, car il est impossible de mesurer avec précision la quantité de CBD dans une seule bouffée. Dans le cas de l’huile, le dosage est simple avec l’utilisation d’un compteur de gouttes ayant la forme d’une pipette. Comme un flacon de 10 ml contient environ 200 gouttes, pour une concentration de 5%, cela équivaut à 2,5 milligrammes de CBD par goutte.

Sachez que cette information est parfois imprimée sur l’emballage ou dans les manuels des articles. Le dosage du CBD est essentiel pour obtenir les résultats souhaités. Cependant, gardez à l’esprit que le dosage peut différer d’une personne à l’autre. Le mieux est de consulter un médecin pour écarter toute contre-indication physique ou tout lien avec un médicament actuel, passé ou futur. Il est important de faire attention au produit lorsqu’on l’utilise comme remède, même s’il est naturel, et de commencer par une faible dose que l’on augmente progressivement au cours d’une semaine d’essai, en fonction de ses symptômes et de ses besoins. Soyez à l’écoute de la réaction de votre corps au CBD.

Conclusion

En bref, en ce qui concerne la neuropathie, la recherche sur le CBD est beaucoup plus limitée. Toutefois, certains éléments indiquent que le CBD pourrait contribuer au soulagement de la douleur neuropathique. En aucun cas, cependant, le CBD ne doit être utilisé à la place d’un traitement médical. Les femmes enceintes et allaitantes doivent éviter toute prise de CBD car les composants actifs qu’il contient peuvent avoir des conséquences défavorables sur le développement du fœtus et du bébé. Cependant, le CBD ne constitue pas non plus une promesse de vie sans douleur.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.