Est-ce que le CBD est anti-inflammatoire ?

Notez cette page

Certains traitements anti-douleurs actuels peuvent causer de nombreux dommages à la santé. Le CBD, qui a été souvent diabolisé, est aujourd’hui présenté comme une alternative saine, car il n’a pas d’effets secondaires ni de risque de dépendance. En outre, plusieurs études ont témoigné de ses propriétés anti-inflammatoires. De ce fait, le CDB est l’un des remèdes naturels les plus populaires pour traiter toutes sortes de douleurs. Il est normal de s’interroger sur son origine et sur la véritable relation entre le CBD et la douleur. Toutes ces informations vous seront révélées dans les prochains paragraphes.

Plante de chanvre

Qu’est-ce que le CBD ?

CBD est l’abréviation de cannabidiol, une molécule trouvée dans les feuilles de chanvre et appartenant à la famille des cannabinoïdes. Ce principal composant du cannabis est à distinguer du THC, qui est une autre molécule de la plante, mais qui est à la source d’effets psychotropes. Le CDB n’a aucun impact sur l’état de conscience ni sur la réalité de la personne qui le consomme.

La différence entre ces deux molécules se voit dans le résultat qu’elles produisent et dans leur composition. Elles ne sont pas non plus présentes en même quantité selon les variétés de plantes. La vente et consommation de CBD sont légales en France, mais dans des conditions limitées. En outre, tous les produits contenant du CBD ne doivent pas comporter plus de 0,3% de THC.

Quelle est son origine ?

Le chanvre est une plante qui pousse dans de nombreux endroits du monde. Plus particulièrement dans les régions tropicales, humides et montagneuses. Elle figure parmi les premières plantes cultivées par l’homme il y a environ 8000 ans av. J.-C.  Durant cette période, le chanvre était principalement utilisé pour la production de fibres solides destinées à la fabrication de vêtements ou de cordes.

Le cannabis n’a jamais cessé de faire parler de lui à travers l’histoire ! Roger Adams, un ancien étudiant de Harvard, parvient à isoler le CBD des autres molécules en 1940. En 1963, un biochimiste israélien, Raphael Mechoulam, réussit à définir sa structure moléculaire. En 1980, il coopère avec une équipe de Sao Paulo pour prouver ses impacts positifs sur l’organisme et la santé des individus, et ce partenariat est un succès.

Après la découverte des récepteurs du système endocannabinoïde présentent dans le corps humain et d’autres résultats qui ont attiré l’attention du milieu médical et scientifique, le CBD a commencé à connaître son âge d’or en 1988. Grâce à ses recherches, nous avons pu vérifier que le CBD n’est ni une substance psychoactive ni toxique.

Au fur et à mesure que les recherches progressaient, elles ont abouti à un regain d’intérêt pour le CBD, surtout aux États-Unis. L’émergence du CBD en Suisse a influencé l’Italie, la Belgique et le Luxembourg, ainsi que la France, qui ont tous établi leur propre réglementation pour le commerce et l’utilisation du CBD.

Sur le territoire français, les médicaments contenant du cannabidiol sont également légaux. Les patients souffrant de sclérose en plaques, par exemple, peuvent prendre du Sativex. L’Epidiolex, quant à lui, est destiné aux épileptiques. Toutefois, pour les utiliser, il faut d’abord obtenir une autorisation de l’Agence Nationale de Sécurité du Médicament.

Quels sont les différents produits anti-inflammatoires à base de CBD disponibles ?

Le CBD est disponible sous diverses formes, notamment sous forme d’huile, de gélule, d’infusion, de crème et de nourriture. C’est à vous de décider quel article vous convient le mieux sur la base de vos goûts et des résultats souhaités. Selon le mode de consommation, l’action, la durée et l’intensité diffèrent.

L’huile de CBD

Les huiles de CBD sont excellentes pour soulager diverses douleurs. La meilleure façon de les consommer est par voie sublinguale, car elles s’absorbent très facilement au niveau de la muqueuse buccale. Elles agissent au bout de 10 à 15 minutes en moyenne après leur prise, et leurs actions perdurent pendant 2 à 3 heures. Elles ont un haut niveau de biodisponibilité. Vous pouvez aussi frictionner l’huile de CBD directement sur la partie douloureuse. Cela va permettre aux fibres musculaires de se détendre et à la douleur de s’atténuer.

Tisane au CBD

Une autre excellente option consiste à consommer une tisane au CBD, qui présente des bénéfices au niveau anti-inflammatoire. Il existe plusieurs façons de la préparer. Il est possible de se procurer des tisanes prêtes à l’emploi en sachet. Néanmoins, il est tout à fait envisageable d’infuser une seule fleur dans une tasse de thé. Pour ce faire, chauffez de l’eau à 80°C-90°C.

Après cela, faites infuser la fleur de CBD. Ensuite, ajoutez du beurre, du lait, de l’huile de noix de coco ou toute autre substance grasse, étant donné que le CBD est insoluble dans l’eau . Un corps gras est donc nécessaire pour que votre fleur de cannabis puisse fournir tous ses composants bénéfiques. Enfin, laissez reposer le mélange pendant 15 minutes avant de le boire.

La crème au CBD

L’utilisation d’une crème à base de CBD est recommandée en cas d’arthrose ou d’arthrite. Le meilleur moment pour son utilisation est vers la fin de la journée, lorsque votre peau est propre. Massez vos articulations délicatement et lentement, en laissant le produit s’absorber dans votre peau. Si vous souhaitez appliquer du CBD sur vos mains, faites-le avant d’aller dormir. Cela évitera que le produit ne se dissipe pendant que vous vous lavez les mains ou manipulez d’autres objets. Le CBD met plusieurs heures à agir lorsqu’il est appliqué par voie topique, mais il a un aspect durable.

Crème CBD

Les gélules au CBD

Certains individus peuvent être rebutés par l’odeur des fleurs de CBD ou la saveur forte de certaines huiles. La gélule CBD est une alternative fantastique puisqu’elle vous permet de prendre une petite quantité de CBD et de profiter des bienfaits de la molécule sans avoir à supporter un goût ou une odeur que vous n’aimez pas.

L’une des raisons pour lesquelles les capsules de CBD sont si populaires est leur dosage.  Il n’y a pas à procéder à des calculs compliqués, à chercher les étiquettes d’utilisation, ou à parcourir les articles de blog pour avoir une idée claire de la quantité de CBD à prendre.

Tout est prêt pour vous dans la gélule. Elles ne peuvent pas être ingérées à la douzaine, il n’y a donc aucun risque quant à la quantité. Tout dépend de votre corps et de votre poids, mais dans la plupart des cas, une gélule est suffisante pour le soulagement de vos maux.

Qu’est-ce qu’une douleur inflammatoire ?

La douleur inflammatoire correspond à la sensation et à la réponse affective à des stimuli nuisibles qui se produisent au cours d’une réaction inflammatoire ou immunitaire. L’inflammation est une réaction naturelle de l’organisme pour assurer une protection contre les lésions et les maladies. Son objectif est de localiser et d’éliminer les tissus enflammés afin que l’organisme puisse commencer à guérir.

En principe, les cellules immunitaires se précipitent sur la zone de la blessure ou de l’irritation et entraînent une inflammation. Cette réaction implique la dilatation des vaisseaux sanguins voisins, ce qui entraîne la libération de fluides et de cellules immunitaires dans les tissus adjacents.

Ce processus provoque souvent une sensation d’inconfort temporaire et se traduit par ce que les médecins désignent comme les « quatre signes cardinaux de l’inflammation » : rougeur, chaleur, gonflement et douleur. Il est également possible que bouger la zone affectée soit difficile. Certaines inflammations sont peu graves, ne touchant qu’une petite surface et guérissant d’elles-mêmes, tandis que d’autres sont plus sérieuses et requièrent un traitement supplémentaire pour guérir.

Si la douleur est intense et dure plusieurs jours, il est recommandé de consulter un médecin pour un examen physique et peut-être des tests d’imagerie tels qu’une IRM pour déterminer la source de l’inflammation.

Pourquoi dit-on que le CBD est anti-inflammatoire ?

Le CBD possède de remarquables propriétés analgésiques, antalgiques et anti-inflammatoires. C’est ce qu’un grand nombre de consommateurs ont révélé, et cela confirme son efficacité dans le traitement des douleurs causées par diverses maladies. Les cellules de notre corps répondent aux douleurs ou aux blessures en libérant des molécules chimiques appelées cytokines.

Ces dernières indiquent au système immunitaire de sécréter des protéines qui provoquent des inflammations, des gonflements et d’autres symptômes de douleur. Le cannabidiol peut également favoriser la réduction de la synthèse des cytokines dans votre organisme, ce qui peut aider à prévenir l’inflammation et l’enflure. Cette baisse de la production de cytokines est un autre mode de gestion de la douleur et de l’inflammation qui se manifestent naturellement chez l’homme.

L’arthrite

Les douleurs articulaires sont fréquentes chez les personnes âgées, et se traduisent souvent par de l’arthrite. Il en résulte une restriction à long terme des mouvements. Le patient est souvent victime d’une inflammation articulaire, qui se caractérise par des douleurs atroces. S’il ne reçoit pas de soin anti-inflammatoire, la maladie va progresser. Malheureusement, les traitements de l’arthrite comportent des effets secondaires tels que des infections et des troubles du système immunitaire.

Par conséquent, cette maladie a suscité l’intérêt des chercheurs. Une étude a consisté à donner à des rats souffrant d’arthrite du CBD sous forme de gélatine. Elle a rencontré un réel succès puisque la douleur et l’inflammation ont complètement disparu. Plus important encore, aucun effet secondaire n’a été constaté. Toutefois, des analyses plus approfondies sur l’arthrite humaine sont requises à l’heure actuelle, car celles qui ont été menées jusqu’à présent n’ont pas abouti à un traitement précis à base de CBD.

La sclérose en plaques

Les jeunes et les personnes d’âge moyen sont particulièrement sensibles à cette maladie. Les symptômes comprennent la douleur, les spasmes musculaires dans tout le corps et le stress. La sclérose en plaques est également connue sous le nom de « maladie auto-immune », car elle est le résultat d’une hyperactivité du système immunitaire. L’utilisation du CBD, selon cette théorie, améliore la mobilité en réduisant l’inflammation, la douleur, la fatigue, la dépression et la spasticité. Selon les mêmes études, cette diminution serait d’environ 50% chez les personnes victimes de sclérose en plaques.

Les douleurs chroniques comme le rhumatisme

Lorsqu’il s’agit de douleurs chroniques induites par le rhumatisme, le CBD est également évoqué. D’ailleurs, Manfred Fankhauser qui est le président de la ligue suisse contre le rhumatisme, répond positivement à la question de savoir si la CBD peut être prescrite dans les hypothèses de rhumatisme.

Cependant, il convient de noter que son efficacité est étudiée davantage pour son action anti-inflammatoire. Dans le cas des rhumatismes, une combinaison de THC et de CBD pourrait être un excellent moyen de calmer la douleur. En tout cas, les effets secondaires du THC ne sont pas à craindre, ils sont bien neutralisés par les bienfaits du CBD.

Les migraines

Les migraines sont des maux de tête sévères qui se produisent dans une seule zone du crâne. Cela augmente la sensibilité des patients au bruit, à la lumière et aux nausées. Il peut même se produire des lésions cérébrales irréversibles. Les migraines étant fréquentes, les sujets doivent recourir à des traitements médicamenteux pour atténuer la douleur.

Néanmoins, les médicaments recommandés à cette fin suscitent quelques inquiétudes quant à leurs effets secondaires et à l’état de dépendance qu’ils entraînent. En revanche, le CBD ne présente aucun effet psychoactif. Mais surtout le CBD augmente les niveaux de sérotonine, ce qui peut contribuer à réduire les symptômes de la migraine.

Gélule CBD anti-inflammatoire

Les douleurs menstruelles

Il est impossible de parler des sources de douleur sans inclure les crampes menstruelles. En outre, certaines femmes sont tellement affaiblies qu’elles ont besoin d’injections pour calmer leurs douleurs. Les régions douloureuses sont apaisées par le CBD car il joue le rôle d’un myorelaxant, provoquant une décontraction musculaire. Les douleurs menstruelles, quant à elles, sont parfois associées à des douleurs dorsales, qui peuvent provoquer des sautes d’humeur. Par conséquent, le CBD constitue un traitement efficace contre les crampes menstruelles et le syndrome prémenstruel.

La fibromyalgie

La fibromyalgie provoque des lésions musculaires, en plus de l’anxiété, de la fatigue, des troubles du sommeil et des pertes de mémoire. Elle est indéniablement incurable, même si certains médicaments comme la Duloxétine, la Prégabaline ou le Tramadol ainsi que des séances de psychothérapie et une bonne gestion du stress semblent aider les malades à se sentir mieux. La consommation de CBD pourrait être une option pour les personnes souffrant de fibromyalgie qui souhaitent améliorer leur santé. Certaines analyses ont révélé que le CBD possède des propriétés analgésiques et anti-inflammatoires.

L’endométriose

Dans le domaine de l’anatomie féminine, il existe un tissu qui ressemble à une muqueuse appelée « endomètre ». Normalement, il se situe à l’intérieur de l’utérus. Il est toutefois possible que l’endomètre se retrouve à l’extérieur de la cavité urinaire. En conséquence, une réponse inflammatoire chronique est déclenchée, entraînant divers symptômes tels que des cicatrices tissulaires, des maux insupportables et une inflammation.

Il s’agit d’une maladie très handicapante. Les traitements classiques sont malheureusement inefficaces en raison de leurs effets secondaires et, surtout, de leurs répercussions sur le foie. Mais, à ce jour, des recherches préliminaires suggèrent que le CBD est meilleur que les traitements conventionnels. Il faut toutefois attendre les conclusions d’autres études pour en avoir la confirmation.

Quelle est la meilleure dose pour soigner efficacement une douleur inflammatoire ?

Il n’y a pas de réponse universelle à cette question, puisqu’il n’existe pas de dosage unique qui conviendrait à tout le monde. En vérité, la dose idéale de CBD est spécifique à chaque individu. Elle repose sur cinq éléments : la teneur en cannabidiol, le poids du patient, la chimie corporelle, la pathologie et la gravité des symptômes, et finalement la qualité de l’article.

Ajustez la concentration de CBD à vos modes de consommation. Pour mieux connaître les avantages du CBD, démarrez avec la plus faible dose disponible. Vous pouvez ensuite procéder à une augmentation progressive de la quantité. Avant de tenter de recourir au CBD, consultez votre médecin pour connaître le dosage approprié et les éventuels risques. S’il vous recommande d’utiliser une certaine quantité, suivez ses conseils.

Certains articles à base de CBD, comme les gélules et les bonbons, précisent la quantité de CBD contenue dans une seule unité. Par exemple, sur l’emballage d’un flacon de gélules de CBD, il peut être indiqué que chaque gélule contient 5 mg de CBD. Si vous souhaitez consommer des huiles de CBD, elles se présentent le plus souvent dans un flacon à compte-gouttes.

La quantité de CBD présente dans une seule gouttelette peut être spécifiée sur l’emballage. Vous pouvez alors calculer le nombre de gouttes dont vous aurez besoin. Un flacon de 10 ml d’huile de CBD, par exemple, renferme 200 gouttes. Et si l’étiquette de ce flacon de 10 ml indique qu’il contient 1000 mg de CBD, chaque goutte correspond à environ 5 mg.

Conclusion

Pour résumer, vous avez le choix entre un large éventail de produits à base de CBD pour lutter contre la douleur. Néanmoins, de nombreuses recherches doivent encore être menées. Le cannabidiol ne constitue pas un anti-inflammatoire particulièrement puissant, mais il a le potentiel de réduire considérablement les gênes de la douleur. Le CBD n’est pas considéré comme un traitement à part entière, malgré sa popularité croissante. Dans tous les cas, demandez toujours l’avis de votre médecin avant de tenter l’expérience. Ce dernier peut vous expliquer les éventuels risques et avantages du cannabis, ainsi que déterminer s’il est approprié pour vous et, le cas échéant, vous fournir un document médical.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.