CBD et Nicotine – Quels sont les effets ?

5/5 - (1 vote)

Le tabac est dangereux pour la santé, mais c’est surtout la nicotine, qui a de nombreux effets négatifs sur la santé. Pour la grande majorité des amateurs de CBD, fumer un joint semble être la méthode de consommation la plus courante. Malgré le fait que les Américains et les Canadiens considèrent l’association du cannabis et du tabac comme un blasphème, les Européens restent très attachés à cette ancienne tradition. Dans tous les cas, fumer du CBD sous forme de joint n’est pas une bonne idée, surtout si la substance contient de la nicotine.

CBD et Nicotine – Quels sont les effets ?

Qu’est-ce que la nicotine ?

Tout d’abord, la nicotine est un alcaloïde naturel que l’on trouve en forte concentration dans les feuilles de tabac. Il convient de noter qu’elle est également présente dans d’autres plantes telles que la tomate et l’aubergine. Et sa toxicité protège la plante des insectes. Pour rappel, c’est Christophe Colomb qui a introduit le tabac (et donc la nicotine) en Europe après son voyage en Amérique en 1492.

En outre, pour de nombreuses personnes, les dangers du tabac sont inextricablement liés à la nicotine. Certains pensent qu’elle est la seule responsable des maladies causées par le tabac, comme les maladies cardiovasculaires et le cancer du poumon. En réalité, ces personnes ignorent les véritables effets et autres dangers contenus dans les autres substances présentes dans les cigarettes.

Il existe de nombreuses théories sur les dangers de la nicotine, mais quelle est la vérité ?

La molécule de nicotine en elle-même ne présente aucun danger et n’est pas cancérigène. Son danger vient de sa diffusion sous forme de pousses nicotiniques. En effet, la nicotine contenue dans les cigarettes est rapidement dispersée dans le réseau artériel, provoquant chez le fumeur, au bout d’une trentaine de secondes, un sursaut cérébral. Il en résulte des sensations agréables, ce qui entretient la dépendance.

La nicotine contenue dans les substituts nicotiniques, en revanche, est spécifiquement dosée et se diffuse progressivement à travers la peau ou la muqueuse buccale. Plus précisément, les substituts nicotiniques sont des médicaments vendus avec ou sans ordonnance dont l’efficacité et la tolérance dans le traitement de la dépendance physique ont été largement démontrées par des études scientifiques.

Quels sont les effets de la nicotine sur le fumeur ?

La nicotine pénètre dans les poumons, la circulation sanguine et le système nerveux central rapidement après l’inhalation de la fumée de cigarette. Le court délai entre l’administration de la dose et son effet est l’un des facteurs clés du potentiel de dépendance à la nicotine.

Entre autres choses, la nicotine se lie au cerveau, ce qui permet de libérer de la dopamine, de la sérotonine, de la bêta-endorphine et de la vasopressine.

À court terme, la nicotine a un effet psychoactif et améliore la capacité de mémoire, inhibe l’appétit et améliore l’humeur. Cependant, à long terme, la nicotine provoque des problèmes de concentration.

Qu’est-ce qu’il faut connaitre sur la nicotine et la dépendance ?

D’abord, la nicotine est l’un des poisons neurotoxiques les plus puissants. Cependant, lorsqu’elle est consommée à petites doses, une tolérance et une dépendance se développent. Par conséquent, la nicotine est une substance psychoactive qui entraîne une dépendance chez plus de la moitié des fumeurs.

Par conséquent, la dépendance au tabac se développe de la même manière que d’autres dépendances, comme l’alcoolisme ou la toxicomanie.

Mais aussi, la nicotine est à l’origine de la dépendance physique. Elle peut produire une sensation de bien-être ou une augmentation temporaire de l’énergie. Elle provoque également la libération de substances chimiques naturelles dans le cerveau, qui rendent plus alerte et plus calme.

Qu’en est-il du CBD ?

Le CBD, dans sa forme la plus simple, est une molécule cannabinoïde qui appartient à la famille des molécules cannabinoïdes. En outre, le cannabidiol (CBD) est un cannabinoïde que l’on trouve à la fois dans le cannabis et le chanvre industriel. Il a été découvert en 1940 et est l’un des plus de 100 cannabinoïdes présents dans la plante (y compris divers types , et une variété d’autres alcaloïdes, ainsi que des terpènes et des flavonoïdes). C’est le deuxième cannabinoïde le plus abondant dans les espèces de cannabis, après le THC, et il a suscité de grandes attentes.

Il existe actuellement 144 types différents de cannabinoïdes, comme le CBC, le CBG et le CBN. Ce sont quelques-uns des principes actifs les plus importants du chanvre. Les flavonoïdes et les terpènes sont responsables du goût et de l’odeur des plantes. Le CBD et le tétrahydrocannabinol sont les cannabinoïdes du cannabis les plus connus et les plus utilisés. Contrairement au THC, qui est connu pour altérer la perception et la cognition, le CBD n’a aucun effet psychoactif.

D’ailleurs, le CBD contient des niveaux élevés d’acides gras oméga-3, qui, comme le poisson, ont un effet positif sur le cerveau. Aussi, il active les neurotransmetteurs et stimule la réflexion, la pensée et la créativité. Le CBD possède toutes les qualités d’un stimulant naturel et efficace, ce qui le rend indispensable aux écrivains.

De nombreux pays fabriquent des produits contenant cette substance. Le CBD est disponible sous différentes formes. Le cannabidiol peut être utilisé de diverses manières, notamment en le vaporisant, en le fumant, en l’infusant ou en l’ingérant par voie orale ou transdermique. Par conséquent, il est possible de le trouver sur le marché sous diverses formes, notamment sous forme d’huile de CBD pour une consommation sublinguale par le dépôt de gouttes sous la langue, de e-liquide pour cigarette électronique, de résine CBD de la meilleure qualité, d’herbes et de fleurs CBD, de cristaux de CBD et bien d’autres produits que nous vous conseillons d’acheter sur des sites fiables pour vous procurer le meilleur CBD.

Cependant, il existe des produits à base de CBD qui sont spécifiquement conçus pour les animaux, les athlètes ou les produits cosmétiques.

La consommation de CBD rend-elle dépendant ?

L’image de la plante de cannabis est fréquemment associée aux représentations sociales de la consommation de drogues. La plupart du temps, le mot “drogue” évoque des images de dépendance, de toxicomanie ou de marginalisation sociale. Une question qui se pose fréquemment chez les nouveaux consommateurs de cannabis est de savoir si la consommation de CBD peut entraîner une dépendance.

Il est nécessaire de distinguer la dépendance au cannabis de l’addiction au CBD. En effet, la plante contient plus d’une centaine de molécules différentes, dont des phytocannabinoïdes, des terpénoïdes, des terpénoïdes et des flavonoïdes.

Étant donné que le tabac est une substance hautement addictive, il n’est pas surprenant que les consommateurs éprouvent un sentiment de dépendance au cannabis, classant la consommation comme problématique. Elle serait davantage associée au tabac qu’au cannabis. La réduction ou l’arrêt complet de la consommation de tabac réduirait donc considérablement la dépendance au cannabis.

Le CBD n’a aucun effet sur les concentrations de dopamine et ne peut pas rendre addictif de celle-ci. En revanche, il pourrait être particulièrement utile dans le traitement des addictions. D’une part, il peut avoir des propriétés anti-craving, ce qui signifie qu’il peut limiter les symptômes tels que les hallucinations, l’hyperthermie, les nausées et les tremblements, la sensibilité à la lumière ou diarrhée.

Mais, d’un autre côté, l’état de manque fait référence à un désir incontrôlable de consommer une substance. En d’autres termes, le CBD a le potentiel de réduire le désir de consommer des substances addictives comme le tabac et l’alcool et, par conséquent, de réduire le risque de dépendance.

Pourquoi ne pas mélanger le CBD et la nicotine ?

Ces deux substances ont des effets diamétralement opposés qui ne fonctionnent pas bien ensemble. Il est essentiel de déterminer si la combinaison d’un produit excitant et d’un produit relaxant est dangereuse ou non. C’est un peu la même chose avec le CBD et la marijuana.

Premièrement, le tabac est nocif pour la santé. C’est la raison la plus évidente pour laquelle le CBD ne devrait pas être consommé avec du tabac. Le tabagisme provoque des cancers du poumon, de la langue, du côlon, du rectum et de nombreux autres organes. Lorsqu’il est consommé de manière quotidienne et intensive, le tabac est susceptible de provoquer des problèmes respiratoires. Et il serait dommage d’arriver là pour un mélange qui n’est pas absolument nécessaire.

Deuxièmement, le CBD et la nicotine ont des effets opposés. L’un est relaxant, tandis que l’autre est excitant. D’une part, la nicotine est une molécule psychoactive et addictive qui stimule le système nerveux, augmente le rythme cardiaque et provoque une montée d’adrénaline. D’autre part, le fait de consommer du CBD n’a aucun effet psychoactif. Il est donc possible d’éviter l’addiction de cette molécule. Il s’agit simplement d’une sensation de détente physique et mentale.

Alors, pourquoi consommer deux substances opposées en même temps ? N’est-ce pas un peu contradictoire ? Malgré cela, elle reste la méthode la plus populaire de consommation du cannabis. Auparavant, les consommateurs de cannabis n’avaient pas vraiment le choix. Cependant, le CBD s’est beaucoup démocratisé ces dernières années, et il existe de nombreuses façons sûres de le consommer.

Pour faire une caricature, il faut comparer le mélange nicotine/CBD à l’utilisation de canettes énergisantes tout en prenant également des somnifères. La nicotine aura pour effet de contrecarrer les effets du CBD, qui ne sera plus détectable par la personne qui le consomme. Vu le prix du CBD, il serait dommage de le gaspiller.

CBD et Nicotine - Quels sont les effets ?

D’abord, le tabac et le cannabis sont consommés ensemble depuis des siècles et dans le monde entier. En effet, il est estimé que jusqu’à 70 % des consommateurs de cannabis consomment de la marijuana. Même en Amérique du Nord, où le cannabis est traditionnellement fumé sous sa forme la plus pure, de nombreux fumeurs ajoutent du tabac à leurs joints.

En fait, de nombreux fumeurs nord-américains allument une cigarette immédiatement après avoir fumé un joint. Il semble que cela ait les mêmes effets synergiques que de mélanger du tabac avec un joint et plusieurs le font pour la sensation de se sentir plus haut.

Le CBD présente de nombreux avantages thérapeutiques, mais il doit être évité en raison de son association avec la nicotine. Alors que le CBD a un effet décongestionnant et relaxant, la nicotine, comme la caféine, est un stimulant pour le corps, bien que son impact soit beaucoup plus faible. Par conséquent, il est recommandé de ne pas mélanger les deux substances afin d’éviter de contrecarrer les effets de l’une et de l’autre.

En soi, la nicotine ne va pas affecter très radicalement les expériences CBD. C’est une dégradation qui reste assez mineure. Mais, il est important de retenir que le mélange n’est pas la meilleure façon de faire et que dans certaines circonstances cela peut altérer le rendu de façon perceptible. Un principe d’efficacité maximale veut qu’on évite dans l’essentiel des cas ou chaque fois que cela est possible.

Toutefois, pour bénéficier pleinement des effets thérapeutiques du CBD et rentabiliser l’achat, il est recommandé de ne pas le mélanger avec de la nicotine.

CBD et Nicotine - Quels sont les effets ?

Comment alterner CBD et nicotine facilement ?

Ci-après quelques exemples pour alterner, de manière simple le CBD et la nicotine. 

Alternance vraie cigarette et CBD vapoté ?

Certaines personnes ont déjà commencé à expérimenter le CBD, mais elles continuent à fumer des cigarettes traditionnelles. La question des effets contradictoires est un peu différente pour ces dernières. Cela est dû au fait que la nicotine agit beaucoup plus rapidement dans le cas d’une cigarette fumée. Pour ne rien arranger, après une période de non-consommation, un effet stimulant se produit sur le système cardio-vasculaire chez les consommateurs réguliers.

C’est pour cette raison que qu’il est possible de se sentir nerveux le matin avant de fumer la première cigarette. Il faut 3 à 4 heures pour que la majorité du premier effet stimulant d’une cigarette s’estompe. Pour bénéficier pleinement du CBD, il est recommandé de s’abstenir de fumer pendant les quatre heures qui précèdent. Ce chiffre ne tient pas compte, par définition, du taux métabolique de chaque personne. Bien que cette période puisse paraître longue à certains, s’abstenir de fumer n’est jamais une mauvaise chose.

Dans le cas de l’utilisation de l’e-liquide

Vaporiser des fleurs avec un vaporisateur CBD ou le plus diffusé vapotage d’e-liquide CBD nécessite une certaine planification si la personne est également dépendante de la nicotine. Il est recommandé d’attendre 4 heures entre chaque session de vapotage avec un e-liquide nicotiné avant de vaper du CBD. Changer d’e-liquide est un processus qui prend du temps, rendu encore plus difficile par le fait que la majorité des e-liquides au CBD ont une odeur persistante de chanvre qui nécessite un nettoyage approfondi avec un clearomiseur pour l’éliminer.

Les e-liquides au CBD sont vaporisés avec une cigarette électronique de faible puissance dont les résistances sont supérieures à un ohm. Un dispositif de vapotage qui peut être très différent de ce que l’on utilise normalement pour vapoter.

Afin de profiter au maximum des séances de vapotage, il est préférable d’avoir deux cigarettes électroniques, une pour les caractéristiques uniques de chaque produit.

Si elle n’est pas trop risquée, la méthode consistant à alterner e-liquide nicotiné et e-liquide CBD dans le même réservoir peut s’avérer inefficace. S’il reste des traces de e-liquide nicotiné dans le réservoir, le CBD perdra une partie de son efficacité. Ceci est dû à la même dualité stimulant-relaxant.

Pour fonctionner correctement, une paire de résistances doit être utilisée. L’une est dédiée au CBD et l’autre à la nicotine. Il est fortement conseillé de bien nettoyer le réservoir entre chaque changement. D’un point de vue gastronomique ainsi qu’un non-empiètement des effets. Pour le dire autrement, c’est une méthode qui prend du temps.

La nicotine est-elle nécessaire pour que le CBD soit efficace ?

Certaines personnes ont déjà essayé le CBD seul et ont trouvé que la sensation passée dans la gorge était insuffisante. Au point de rendre la dégustation insatisfaisante. Certains peuvent envisager un mélange. Par ailleurs, c’est le seul cas où l’association du CBD et de la nicotine se justifie vraiment.

D’autres cas, en revanche, sont plus problématiques, et de nombreuses situations succombent fréquemment à l’attrait d’un choix par défaut. En se basant sur les prix du CBD affichés dans certains articles, il est probablement possible d’opter pour la méthode du booster CBD, plus rentable.

En bref

Le tabac est une substance qui est consommée depuis des millénaires dans toutes les régions du monde, causant de nombreux problèmes de santé aux consommateurs. Cette substance addictive, qui est composée de plusieurs éléments chimiques, a le potentiel de détruire des vies, mais des millions de personnes continuent à en consommer quotidiennement.

Certes, une bouteille de e-liquide sans nicotine ou une base sans nicotine est un investissement supplémentaire pour ceux qui ont déjà des matériels contenant de la nicotine. Cependant, compte tenu des prix des eliquides de CBD et de la valeur ajoutée d’un maryvapotage bien préparé, il s’agit d’un investissement assez raisonnable.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.